Stage des experts à Montpellier

 

Le groupe des stagiaires

Morgane, Gwladys et Christophe

 

Comme expliqué dans la rubrique précédente, nous nous rendions à Montpellier pour suivre, le 30 janvier dernier, le stage des experts perfectionnement combat, organisé par Karim Bellahcene, l'entraîneur du Dragons Team. Il était au départ annoncé que ce stage soit dirigé par les trois champions internationaux que sont Gwladys Epangue, Myriam Baverel et Yassine Belhadj, mais nous avons eu la surprise d'apercevoir, en arrivant dans le Palais des sports René Bougnol, trois visages non moins connus avec Yasmina Aziez, Hans Zohin et Moussa Cissé, venus en renfort pour encadrer les 130 stagiaires présents.

Trois surfaces de combats avaient été mise en place pour l'occasion, que se sont partagées les benjamins et minimes, les cadets et juniors et les seniors et vétérans. L'encadrement était formé par deux intervenant par surfaces, Gwladys et Moussa, Myriam et Yasmina, Hans et Yassine qui, après 30 minutes d'échauffement en commun, se sont partagé, à tour de rôle, la gestion des groupe et c'est de cette façon que chaque groupe a pu travailler avec chacun d'eux. Au programme de ce stage : travail sur raquettes et pao iranien, mise en place de stratégies de combat et oppositions.

Le stage s'est déroulé sur la journée, avec une coupure de midi à 14h00. L'ambiance été très détendue, mais l'encadrement était très sérieux et nous avons très réguliérement bénéficier de conseils personnalisés de la part de chacun des intervenants, très accessibles et très à l'écoute de leurs stagiaires. 

Cette journée sportive de quatre heures, s'est prolongé avec le séminaire des enseignants d'une durée de deux heures, dirigé par Myriam Baverel, durant lequel nous avons reçu un cours sur les nouveaux plastrons electroniques et pu entrevoir quelques unes des nouvelles formes d'entraînements technico-tactiques dûes à l'évolution des valeurs des zones de frappe avec, à l'appui, une démonstration de Yasmina et Yassine.

Un très bon souvenir en ce qui nous concerne, Morgane et moi, et auquel nous espérons nous rendre, plus nombreux, l'année prochain.